Blik

De Primauteur
Aller à : navigation, rechercher


Buttonblik.jpg

Un "blik" est un site conçu pour être un livre en ligne, tenu à jour en collaboration avec lecteurs.

  • le terme est la contraction latino-saxonne de "BooK" et "Liber, "Livre" ou "Libro", etc.
  • il reprend l'image des langues germaniques  :
  • de permettre un "coup d'oeil rapide" au contenu
  • de sa "cannette", ou boite à informations, pétillante d'idées, citations, "conflexions", propositions, etc.
  • gràce à son "plex" central qui cherche à en faire le résumé actuel
  • Sa vie est commentée par son "blog", expliquée par sa "FAQ" et documentée par son "Administrativia" pratique.
  • Il est interfacé par sa boîte à mails Boiteamail.jpg entre son primauteur, ses coauteurs éventuels, et son "publik"

Il adopte la présentation et les outils familiers d'un wiki avec une page et des rubriques d'introduction.

De multiples services (listes de discussion et de diffusion, souscriptions, questionnaires, etc.) et propositions spécialisées peuvent lui être associés.



Fonctionalté

Techniquement, un blik est la convergence d'un blog, d'une liste de discussion, d'un wiki et d'un kilo d'applications complémentaires possibles.
Un "blik" est un site de conflexion (réflexion conviviale) sur un sujet, un thème, l'animation d'une localité, etc. rédigé un "primauteur" (ou un cercle de co-auteurs), responsable de publication légal, se mettant à l'écoute de tous à travers sa "boite à mails" Boiteamail.jpg.


Un outil communautaire simple

Une petite communauté spécialisée peut se développer, d'abord au sein du cercle des contributeurs réguliers, qui en deviennent coauteurs du blik et, parfois, animateurs de listes considérant plus particulièrement tel ou tel point plus précis ou occasionnel. Si la thématique du blik prend de l'ampleur, une liste ouverte permet un débat et de l'entraide informationnelle entre contributeurs et lecteurs. Toutefois, cette coopération doit demeurer en travail commun de fond (par mail) pour une raison simple : toutes les sources doivent être mutuellement validées.


Organisation pratique

Le primauteur intervient à travers son blog. Il assure la gestion du wiki comme l'émergence des contributions qu'il reçoit. Il le fera en général sur la base de la pertinence multi-consensuelle estimée (PMCE). Il peut lier au blik des services répondant aux besoins ou aux capacités identifiés qu'il animera en toute convivialité rédactionnelle. La page d'accueil du blik est sa table des matières permettant appréhender le site d'un seul coup d'oeil.


Sans limites d'échelle

Si le projet traîté s'avère d'utilité commune, l'on verra se constituer autour de lui une "cyberagora" locale ou spécialisée, permanente ou occasionnelle, dont l'animation utilisera les divers outils réunis à l'avantage ou à la demande de son "publik'".


Spécificités

Le blik complète et se différencie des autres outils qui lui sont proches :
  • Spip : le magazine
  • Blog : le billet
  • Wiki : l’encyclopédie
  • Site web : le prospectus
par le fait :
  • d'être légalement facile à gérer : le primauteur a la pleine maîtrise de ce qui est publié et dont il est responsable, sans pour cela bloquer quelque commentaire ou perdre quelque information que ce soit. Il est dans une position de journaliste, protégeant ses sources, de communiquant, de chef de projet, d'auteur ou de chercheur.
  • de ne pas être tenus à la neutralité, comme pour une wikipédie : ce sont les préoccupations du primauteur et les contributions des lecteurs qui priment.
  • de ne pas être la voix d'un seul blogger et donc de pouvoir se situer au service d'une communauté, d'un projet, d'une étude, d'une thèse, d'une réflexion complexe, etc.
  • d'utiliser une architecture informatique et une orthotypographie familières (Wikipedia) permettant une republication ultérieure, sur d'autres sites.
  • de pouvoir aisément se transcrire en publication : livre, étude, raport, thèse, guide, etc.


Architecture logicielle

Pour l'instant la proposition du blik de Cybagora a une architecture fondée sur la logique libre de MédiaWiki (celle de Wikipedia). Un travail de réflexion pour une architecture adaptée aux besoins expérimentés auprès des utilisateurs est à l'étude en fait de "canette de savoir dynamique du catenet" sur un sujet donné ou en réponse à un besoin donné. "Book/Livre en ligne" d'aujourd'hui il réclame un effort de recherche pour une optimisation appropriée de la présentation de l'information, de la connaissance et du savoir dans ses nouveaux contextes.


Des mots et des bots

Notre époque est marquée par l'extension numérique des voies d'accès à l'information (interligence : les inter/hyperlines) et de son exploitation (intelligence auxilliaire). Ceci se fait par le réseau et les processus de traitement digitaux (le réseau, les robots et de façon plus générales les "bots", ces farfadets d'intelligence autonomes qui de clic en clic ajoutent leurs réponses à nos connaissances). Un blik est un bot, assistant de la communication et de la contribution de son primauteur.
Les services intelligents qui lui seront ajoutés peuvent en faire un "bot de bots" dans un monde où le discours que nous entendons ou que nous lisons est fait "de mots et de bots". L'ambition du blik est que son discours puisse être rednu cohérent car documenté et confléchi : réfléchi en commun.